Officine Maccaferri
FRANCE
Pays

Connexion

Mot de passe oublié?

Les gabions Maccaferri sécurisent la Nouvelle Route du Littoral à la Réunion

france_gabions

Des merlons en gabions ont été installés pour protéger la Nouvelle Route du Littoral contre les chutes de blocs. La route côtière existante est constamment menacée par des dangers, tels que des rochers qui tombent de la falaise.

La région Réunion a commencé à travailler sur le projet de construction de la Nouvelle Route du Littoral (NRL) à la fin de l’année 2013. Le principal challenge de la nouvelle route visait à mettre un terme à une situation très dangereuse pour des milliers d’usagers, qui empruntent chaque jour cette route majeur de l’île de la Réunion.

La route du littoral existante est constamment menacée par des dangers tels que des rochers qui tombent de la falaise. Ces dernières années, la Région Réunion, aidée par l’Etat français, avait financé la mise en œuvre de 450 000 m² de filets afin de réduire les risques, mais ceux-ci n’ont pas été suffisants contre des effondrements majeurs, tels que celui du 24 mars 2006 qui a coûté la vie de deux personnes.

Le choix du tracé de la nouvelle route du littoral qui se positionne partiellement sur l’océan a été effectué en 1999 et reconfirmé en 2006. Il résulte de 20 ans d’études, de consultations et de débats publics. Tous les experts se sont accordés sur cette solution comme étant la meilleure sur un aspect technique, mais aussi financier et environnemental.

Elle aura une longueur de 12,5 km, incluant 6,7 km de digues et 5,6 km de viaduc et une largeur de 29m. Coût total du projet : 1,6 Milliards d’euros.

La solution définie par la maitrise d’œuvre pour les digues côté terre était un talus raidi par géosynthétiques avec un parement en gabions double torsion. Les digues ont une hauteur variable entre 1 et 17 m. En plus de la fonction de soutènement, l’ouvrage devait être en mesure de reprendre un impact lié à une chute de bloc d’une intensité de 1300kJ, soit un bloc de 6,5T lancé à 70km/h.

Ayant déjà participé à un projet de recherche nommé REMPARE, qui avait pour vocation d’étudier l’impact de blocs sur des ouvrages en gabions, et ayant une expérience reconnue dans ce type d’ouvrage, Maccaferri a été choisie pour réaliser les plans de calepinage, les plans d’implantation et fournir environ 60 000 m3 de gabions double torsion.

Les gabions peuvent être remplacés (massif renforcé à l’arrière autostable) et dans les zones où des blocs pourraient atteindre le parement, un double gabion a été mise en place (environ 60% du parement de la digue), servant de « fusible ».

Les cages sont en grillage double torsion revêtu de PVC, pour une meilleure durabilité.

Pour en savoir plus sur ce projet, téléchargez notre étude de cas ou contactez-nous.

All Rights Reserved © Officine Maccaferri Spa 2019 P.IVA IT 02145540379

Share This