Officine Maccaferri
FRANCE
Pays

Connexion

Mot de passe oublié?

Glossaire

Murs poids

Mur placé devant un talus instable pour en stopper l’effondrement. Le mur se sert de son poids pour résister aux pressions exercées par le talus instable.

Renforcement de sol

Technique qui consiste à introduire des géogrilles synthétiques dans le sol. Ces éléments permettent au sol d’être plus stable qu’à leur état naturel ; cette technique permet d’obtenir des talus plus raides, de supporter des charges plus importantes, de répartir les charges et de réduire l’affaissement. Les géogrilles peuvent être en acier ou en polymère. Elles interagissent avec les remblais compactés sur elles.

Remblais sur pieux

Un remblai construit sur des sols meubles, ou des sols qui n’offrent pas une capacité portante appropriée, sera sujet à affaissement. En construisant le remblai sur des pieux, on empêche ce tassement car les charges du remblai sont transférées sur les pieux et donc sur une strate à la structure plus stable. Placées sous le remblai et juste au-dessus des pieux, les géogrilles haute résistance permettent de mieux répartir les charges sur les pieux. Ainsi, les pieux peuvent être plus espacés, les coûts peuvent être réduits et l’on utilise moins de matériaux.

Recouvrement

Lorsqu’une décharge ou une mine est épuisée, elle doit être enfouie pour emprisonner complètement les matériaux contaminés/en cours de dégradation qui s’y trouvent. Les travaux de recouvrement consistent à installer des matériaux pour imperméabiliser, protéger et drainer le haut de la structure. Souvent, un système de végétalisation est mis en place à la fin du recouvrement.

Structures transversales

Les structures transversales sont toutes les structures qui sont perpendiculaires (ou, de manière générale, « non parallèles ») au courant d’un fleuve ou d’un cours d’eau. Les structures transversales peuvent traverser entièrement ou partiellement le fleuve ou le cours d’eau. Les épis, les seuils, les ponceaux ou les barrages sont des structures transversales. Les ponts peuvent aussi être considérés comme des structures transversales compte tenu des effets qu’ils ont sur le cours d’eau (tourbillons, modifications du courant et érosion des colonnes).

Barrières dynamiques

Une barrière de protection contre les chutes de blocs (ou « pare-blocs ») est conçue pour se déformer progressivement sous l’impact des blocs. Ces structures sont conçues en « kits » et doivent être testées selon des protocoles spécifiques (ex. : directive ETAG 027). Les composants qui constituent la barrière absorbent l’énergie de l’impact et, selon la masse de la roche, la barrière peut être déformée de façon permanente et nécessiter une réparation. La hauteur résiduelle de la barrière après l’impact et la déflexion de la barrière pendant l’impact sont des facteurs cruciaux pour la conception de ces solutions.

Bio-ingénierie des sols

Une technique qui consiste à introduire la matière végétale dans des interventions plus structurelles. Par exemple, un gabion utilisé pour stabiliser les berges d’un fleuve sur le long terme peut inclure des techniques de bio-ingénierie des sols, conçues pour établir une végétation dans et sur le gabion. Ceci permet d’obtenir une structure fiable sur le long terme (concevable, expérimentée et testée) tout en profitant des avantages esthétiques et écologiques de la végétation.

All Rights Reserved © Officine Maccaferri Spa 2018 P.IVA IT 02145540379

Share This